La posture de l’arbre (Vrksasana)

vrksasana

La posture de l’arbre (Vrksasana) est une très bonne posture de yoga pour commencer à découvrir les postures d’équilibre ainsi que les sensations d’ancrage et d’enracinement dont on parle souvent en yoga.

C’est une posture qui peut sembler simple à réaliser mais lorsqu’on a l’esprit qui vagabonde de pensée en pensée, réussir à maintenir son équilibre peut devenir un véritable défi.

Quels sont les bienfaits de la posture de l’arbre ?

En pratiquant souvent la posture de l’arbre (Vrksasana) cela vous aidera potentiellement à :

  • Améliorer votre équilibre et votre concentration
    Pour réussir à maintenir votre équilibre, vous devez être attentif à la connexion corps/esprit. En effet, il est beaucoup plus facile de trouver l’équilibre quand on a son esprit calme que très agité.
    De plus, ce calme du mental permet d’être plus à l’écoute de ses sensations corporelles et facilite donc l’ajustement permanent de votre position par des micro-mouvements afin de maintenir votre équilibre.

  • Renforcer votre ceinture abdominale
    Engager les abdominaux vous aidera à maintenir votre équilibre sur une jambe et apportera plus de stabilité dans la posture.

  • Renforcer les muscles des jambes
    C’est une posture dans laquelle tout le poids du corps est supporté par une seule jambe. Il est donc essentiel de bien presser le pied dans le sol et d’engager les muscles de la jambe d’appuie et plus particulièrement les quadriceps pour vous ancrer dans la terre.

  • Ouvrir les hanches
    Dans cette position, on cherche à ouvrir vers l’extérieur la hanche de la jambe pliée afin de travailler sur l’ouverture de hanche.
    Une fois dans la posture, il peut être intéressant d’observer la différence d’amplitude du mouvement d’ouverture de hanche sur votre côté droit et gauche.

Comment faire la posture de l’arbre ?

  1. Depuis la posture de la montagne, écartez les jambes à largeur de bassin, décollez vos orteils du sol et déposez-les au sol un par un de l’extérieur vers l’intérieur pour bien répartir votre poids sur les deux pieds.

  2. Basculez le poids du corps sur la jambe droite, pressez le sol avec votre pied droit pour engager les muscles de la jambe droite et sentir votre rotule légèrement remontée, décollez le pied gauche du sol et venez poser la voute plantaire de votre pied gauche à l’intérieur de votre quadriceps droit au-dessus du genou.

  3. Pressez votre pied gauche dans votre quadriceps droit et votre quadriceps dans votre pied pour sentir une résistance afin de vous aider à maintenir l’équilibre et alignez vos hanches.

  4. Levez et tendez les bras vers le ciel, puis glissez les omoplates vers le bas pour faire descendre les épaules et ouvrir la cage thoracique.


Dans cette posture, ressentez l’ancrage du pied droit dans le sol, l’engagement musculaire de la jambe droite, l’ouverture de la hanche gauche, l’ouverture de la cage thoracique et l’opposition entre votre pied droit qui s’ancre dans la terre et vos mains qui s’étirent vers le ciel.

N’oubliez pas de faire l’autre côté.

Les variations de Vrksasana :

Maintenir son équilibre dans cette posture peut être difficile pour certaines personnes, c’est pourquoi il existe des variations possibles.

Vous pouvez pratiquer cette position près d’un mur ou d’une chaise pour vous aider à maintenir votre équilibre.
Quand vous sentez que vous êtes en train de perdre l’équilibre, appuyez-vous avec votre main sur l’objet utilisé pour vous maintenir en place.

Si vous n’arrivez pas à placer le pied de la jambe plié au niveau de l’intérieur de la cuisse de la jambe d’appui, vous pouvez le mettre au niveau du tibia.
Il est important de ne surtout pas s’appuyer sur l’articulation du genou donc ajustez votre position pour être soit plus haut, soit plus bas.

Si vous avez du mal à maintenir votre équilibre avec les bras au-dessus de la tête, vous pouvez mettre vos mains en prière au niveau du cœur en anjali mudra ou tout autre endroit qui vous est confortable.

Envie d’accentuer la posture ?

Si vous avez un très bon sens de l’équilibre vous pouvez regarder vers le ciel ou essayer de tenir la position les yeux fermés.

Les contre-indications :

Attention, il n’est pas recommandé de faire la posture de l’arbre (Vrksasana) lorsqu’on a des problèmes d’équilibre, de chevilles, de genoux ou de hanches.